A l'écart de la Vallée de l'Hérault, au pied de la Serrane, le village de Brissac est un ilot de verdure au milieu de la garrigue, son parc aux arbres majestueux, traversé par l'Avèze, rivière alimentée par "cent sources", lieu de promenade très apprécié des habitants. Dominant le village, le château et la statue de Notre-dame du Suc sont les symboles de l'histoire de Brissac. 
Se balader : 
- le sentier de l'eau : balade champêtre à la découverte de patrimoine historique et hydraulique de Brissac.
- Le Bois de Long : sur les premières pentes de la Seranne, dans les bois sur les traces d'habitat préhistorique.

La première mention de la Chapelle date de 1080 sous le vocable d'Exalchiato. Ancienne église paroissiale qui desservait une dizaine de mas alentour. Dominant l'Hérault, dans un décor sauvage, elle forme un bel ensemble, avec enclos du cimetière, les vestiges du prieuré et une construction qui aurait servi de lieu d'accueil pour les pélerins. Elle est classée Monument Historique depuis 1945.


Construit au Moyen Âge le pont de Saint Etienne-d’Issensac, enjambe l’Hérault à proximité de l’ancien prieuré du même nom. Il permettait le passage des pélerins vers Saint Guilhem , étape sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle. Il a été construit en dos d'âne et a conservé trois des cinq arches d'origine. Saint-Etienne-d’Issensac était sous l’Ancien Régime, une paroisse d’environ 70 habitants, formée de plusieurs métairies. 
Il est classé Monument Historique depuis 1948. 
Site de Baignade aménagée en période estivale.